La masturbation, c’est encore un tabou aujourd’hui. Et encore plus lorsqu’il s’agit d’une véritable addiction, et qu’il est impossible de laisser popol là où il est. Et si cette addiction est très difficile à dépasser, il existe une solution pour vous aider !

Il s’agit d’un site web et de ses challenges « Nofap », comme vous allez pouvoir le voir. Enfin, le lire. Alors, c’est parti pour un petit tour de cette solution qui en a déjà aidé plus d’un.

Nofap, qu’est-ce que c’est ?

Selon une étude américaine récente, 94 % des hommes et 85 % des femmes se masturbent. Cette pratique, répétée encore et encore, peut devenir une addiction difficile à arrêter… Parce que, oui, ça fait du bien et notre cerveau s’y habitue vite, et en redemande !

C’est en pensant à ce souci qu’Alexander Rhodes, un web designer de Pittsburgh, a créé Nofap en 2011, une plateforme qui se veut pour mission d’aider les hommes, mais aussi les femmes, à se défaire de cette accoutumance et cette addiction au porno. Ce site internet communautaire propose plusieurs outils pour « reprogrammer le cerveau » de ceux qui souhaitent arrêter cette pratique.

Ainsi, il compte plus de 1200 visiteurs par jour et 592 000 membres actifs sur Reddit. Et si en 2020 99% des utilisateurs sont des hommes, les femmes rejoignent de plus en plus le mouvement, même si elles sont très minoritaires. Parce que oui, c’est encore plus tabou de parler de masturbation chez les femmes que chez les hommes, même si la grande majorité n’hésite pas à s’offrir un petit plaisir en solo de temps en temps.

1. Pas de culpabilité

En première page, on peut lire les raisons pourquoi la masturbation peut facilement devenir une drogue. En plus, il y a de nombreux articles sur le site qui racontent le parcours de stars qui ont lutté contre cette addiction. On se sent tout de suite moins seul au monde, et on se sent moins « coupable » de se masturber.

2. Présentation des conséquences

Cette dépendance n’est pas sans conséquence sur l’organisme. Le forum les étaye pour sensibiliser ses utilisateurs et leur faire prendre la décision d’arrêter. Parmi les effets, le plus notoire est l’apparition de difficultés érectiles pendant un vrai acte sexuel… Bon, on ne vous fait pas un dessin.

3. Un système de notation

L’une des principales causes de succès du site est sans doute liée aux systèmes de points attribués aux abstinents. Après s’être inscrit, l’utilisateur devra pointer régulièrement pour indiquer le nombre de jours d’abstinence. De quoi vous motiver un peu peut-être ?

4. Un groupe de soutien

Le forum est disponible 7 jours/7, 24 heures/24 et regroupe tous les membres qui souhaitent arrêter. Cela vous permettra de trouver un peu de compagnie au sein d’un groupe de personnes qui ont les mêmes soucis et vous distraire.

5. Des challenges

Chaque utilisateur peut initier un challenge à suivre. Les sujets couverts vont de l’arrêt de la masturbation pendant un nombre de jours défini, aux sujets divers comme le début d’un programme de fitness, ou de méditation. Oui, ça n’a peut-être aucun rapport pour vous, mais vous verrez en faisant les défis ce que ça peut vous apporter… Bon ok, c’est juste pour détourner l’attention. Mais ça fonctionne !

6. Rejoindre de petits groupes d’engagement

Le site comptant des milliers d’utilisateurs, il est possible de rejoindre un plus petit groupe pour augmenter la résilience des participants. Le fait de se retrouver dans un groupe à taille plus humaine permet une meilleure concentration sur l’objectif visé.

7. Des appels de suivi

S’ils le souhaitent, les membres peuvent participer aux appels de soutien hebdomadaires pour augmenter leur motivation. Ces réunions en ligne sont organisées par des équipes de Nofap et des adhérents dévoués. Bon, ce n’est pas obligatoire les appels, mais ça peut aider quand même.

8. Garder l’anonymat

Comme tout site communautaire, il est possible de choisir un pseudonyme et un avatar pour garder son anonymat. Donc pas de risque que le voisin vous reconnaisse sur le groupe et vienne à votre porte pour discuter de votre avancée dans les challenges…

9. Des challenges spéciaux quarantaine

Les personnes qui souhaitent arrêter la masturbation maintenant sont confrontées à une difficulté supplémentaire : la quarantaine liée au Covid 19. Ici non plus, on ne va pas faire un dessin, vous savez que la tentation est d’autant plus forte quand on reste chez soit 24 heures/24. Mais pas de panique, plusieurs challenges spéciaux sont disponibles sur la plateforme pour vous aider pendant cette période un peu spéciale.